Accueil >> Événements >> Événements vécus en lien avec d'autres ... >> Diaconie : Servir la fraternité >>
Témoignages >> Soeur Madeleine

 

 

Diaconie : Servir la fraternité

Témoignage
de Soeur Madeleine

 

IL ÉTAIT LÀ ...

 

En ce début de journée, j'avais un rendez-vous au garage Renault pour remplacer une serrure de portière, ce qui nécessitait une attente.

Après les renseignements d'usage, on me propose une salle d'attente d'une propreté remarquable ... Tout est rutilant, pas un gramme de poussière, de grandes vitres d'une transparence exceptionnelle, le sol impeccable ...
Je me disais : "C'est vraiment surprenant !!!!!! On m'indique une salle d'attente ».

Dans la salle, un distributeur de boissons

Soudain arrivent deux Marocains : « Bonjour Madame »,

- Bonjour Messieurs.

Ils choisissent leur boisson et parlent entre eux. Je reprends ma lecture. «  Pardon Madame, vous désirez un café ? »

Surprise, je n'ai jamais connu cela : «  Votre proposition me touche beaucoup, c'est vraiment gentil. J'accepte volontiers, merci.  »

- Un long ou un court ?

Et me voilà servie la première ! Quelle attention, quelle délicatesse et tout cela avec le sourire. Tous deux viennent s'asseoir vers moi et nous poursuivons notre conversation.

« Merci , ça me fait vraiment plaisir ».

-  Vous savez Madame, chez nous, ce n'est pas possible de boire ou de manger quelque chose à côté d'une personne sans lui en offrir, de même pour la nourriture. Si je mange un sandwich, je vous en donne la moitié car je dois partager. C'est beau ... C'est grand cela ....

En France ce n'est pas pareil. Quand je suis arrivé en France, j'ai été choqué, on ne me répondait pas bonjour, on ne partageait pas, entre voisins, on ne se parle pas. Chez nous les voisins c'est des frères.  

- Je suis bien d'accord avec vous, j'essaie de le vivre, je suis religieuse. - Vous savez, on a le même Père.

- C'est juste, Jésus, pour nous, c'est un frère.

- Oui, c'est vrai, nous sommes tous frères, mais vivre en frères ce n'est pas facile. Nous avons beaucoup perdu de cette simplicité de vivre dans le respect. Vous avez des enfants ?

- Oui.

- Cela ne doit pas être facile de les élever comme vous l'avez été ?

- Si on le fait, mais aussi nous les avons mis dans une école religieuse, ça aide bien.

- Vous travaillez ici ? Oui nous faisons l'entretien des vitres.

- Je venais de me dire qu'elles étaient très propres. Bravo ! Vous savez je crois que tous les hommes sont frères. Moi je veux prier Dieu pour vous. Je veux Lui dire merci pour notre belle rencontre de ce matin.

- Merci.

Ils se lèvent car le temps a passé, il fallait repartir au travail. Je leur souhaite une bonne journée.

Quelle richesse ! Quelle simplicité ! Quelle vérité ces hommes ! 

Cette rencontre m'a interpellée : aurai-je agi ainsi ? Quelle place est-ce que je fais au Frère dans le quotidien ? Dans l'inattendu ? Comment je regarde tout homme ?

"OUI, SEIGNEUR, TU ÉTAIS-LA. Présent au cur de cette rencontre et je t'ai reconnu, Seigneur ! Merci. Heureuse panne qui m'a valu une telle rencontre, et un tel partage !

"À midi je l'ai raconté aux surs et aux vêpres je les ai nommés. Nous avons rendu grâce.

 

Soeur Madeleine vit en communauté à Pugey.
Si vous voulez découvrir sa communauté :

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts