Accueil >> Religieuses de vie apostolique >> Fête de la Vie consacrée ...>> Des prières ...

 



à l'occasion de la Journée Mondiale
de la Vie Consacrée


 

Un temps de prière

Fête de la Présentation de Jésus au temple
Célébration de la fête de la vie consacrée.

Hommes et femmes consacrés fêtent ce jour, en Église, leur état de vie !

La rencontre au Temple

« Soudain viendra dans son temple,
le Seigneur que vous cherchez. »

dit le prophète Malachie.


Syméon connaît la prophétie. Peut-être au temps de sa jeunesse et dans la verdeur de sa vitalité, attendait-il « une venue soudaine, éclatante, immédiate, conquérante ».

Maintenant, l'âge aidant, au plus profond de sa conversation longue et patiente avec son Seigneur, il a été préparé, doucement, à considérer les choses avec les yeux de la Foi et à reconnaître dans l'humble réalité, la manifestation du Salut.


Or, voilà que, ce matin, présent au temple, - comme à son habitude, observant cette réalité de la vie la plus ordinaire et la plus courante -un jeune couple de gens simples, avec leur enfant premier-né- mais l'observant sous la conduite de l'Esprit,
il comprend - comme une évidence,- que,

là, en ce moment,
se manifeste le Messager de l'Alliance,


celui que les peuples désirent, celui pour lequel son vieux coeur est depuis si longtemps en éveil.
Et dans l'élan de la rencontre, il prend l'Enfant dans ses bras.


Nous savons tous ce que veut dire prendre un enfant dans les bras :
C'est sentir palpiter en nous une vie nouvelle, une promesse d'avenir.
Quelque chose de neuf qui ouvre de nouveaux possibles.

C'est la sortie de nos vieilles habitudes, de nos prisons mentales.
C'est une expérience de dilatation, de joie, qui nous lave, qui cicatrise en nous de vieilles plaies, qui nous réconcilie avec nous-mêmes, - qui redonne le goût de vivre et d'avancer encore.
Quand nous avons un tout petit enfant dans les bras : une plénitude en nous s'exprime, comme si nous avions touché un rivage, atteint un port.


C'est ce que ressent aujourd'hui le vieillard Syméon au contact de ce petit corps !
C'est ce que nous recommande Origène lorsqu'il exhorte les chrétiens :

« Prenons Jésus en nos mains, enserrons-le de nos bras.
Pressons-le sur notre coeur : alors, emplis de joie, nous pourrons aller là où il nous désire. »


Car, en réalité, - quand nous portons et serrons un enfant dans nos bras, -

c'est nous-mêmes qui sommes enveloppés, bercés, tenus, portés par cette espérance nouvelle.
Quelque chose en nous est comme rassemblé, soulevé vers un nouvel horizon,
invité à une nouvelle naissance, dans la confiance.

Tel est le mystère de la Rencontre au temple.


Aujourd'hui, Syméon est porté par l'Enfant.
Aujourd'hui, ceux et celles qui ont été plongés et consacrés dans le baptême sont portés par l'Enfant.
Aujourd'hui, ceux et celles qui ont été appelés dans le célibat vécu en communauté, sont portés par l'Enfant.

C'est le Fils qui nous prend dans ses bras, c'est le Fils qui nous soulève jusqu'au Père.


Et qui nous donne, en temps voulu,

la nourriture de son Corps, en tous points semblable au nôtre, frères et soeurs en humanité,
la nourriture de son Corps de Parole, présent sous les habits de l'Écriture,
la nourriture de son Corps d'Église, convoqué pour la louange.

Aujourd'hui,
Abandonnons-nous à ce Fils, laissons-nous porter par lui.
Laissons-nous soulever par sa tendresse, laissons-nous bercer par sa patience,
comme les petits enfants, pour lesquels le Royaume est préparé.

Merci à soeur Marie Alban pour ce temps de prière.

Des prières ...

Intercession

Dieu, notre Père,
Toi le Maître de la moisson,
au fil des ans et de l'histoire,
tu as toujours donné à ton Église
les ministres
et les personnes de vie consacrée
dont elle avait besoin pour vivre
en conformité avec l'Évangile.

Vois la difficulté que nous avons
à encourager des jeunes
à répondre à cet appel
et à soutenir concrètement
leur cheminement.

Donne-nous de l'audace pour interpeller,
de l'énergie pour épauler,
de la patience pour accompagner.

Fais croitre en nous la conviction
que l'Église ne peut poursuivre
efficacement sa mission
qu'avec des pasteurs dévoués
qui la guident
et des témoins qui l'inspirent.

Père, Source de toute vie,
nous te prions
pour toutes les personnes
qui sentent un appel
à se consacrer à ton service comme religieux/religieuses ou associés.
Que l'Esprit,
présent au cour de leur être,
les aide à dire « oui » à tes invitations
et les soutienne au quotidien.

Que Marie, mère de ton peuple,
soit de notre marche
et nous accompagne sur la route
pour que nous soyons toujours des témoins de l'accueil de l'Évangile
au coeur de notre temps.

Prière Trinitaire

Père Saint,

Tu es l'origine de tout,
l'unique source de l'amour
et de la liberté.
Nous te remercions pour le don
de la vie consacrée
Qui, dans la foi, te cherche
et, dans sa mission universelle,
invite l'humanité
à avancer vers toi.

Jésus Sauveur,

continue d'attirer à Toi
des hommes et des femmes
qui confessent la grandeur de ton amour, ta miséricorde et ta beauté.
Qu'ils te rendent témoignage
par une existence transfigurée,
en avançant joyeusement
avec tous leurs frères et soeurs,
vers la lumière sans crépuscule.

Esprit-Saint,

Source éternelle de vie qui achève la mission du Christ,
nous te prions
pour toutes les personnes consacrées :

remplis leur coeur de la certitude
d'être appelées
pour aimer, louer, servir.
Fais-leur goûter ton amitié.
Donne-leur le courage de répondre
aux défis de notre temps,
Et la grâce d'apporter aux hommes la bonté et l'humanité
de notre Sauveur Jésus-Christ.


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts