Accueil
>> Laïcs associés >> Des Engagements comme Amis de l'Alliance >> Témoignages de quatre Amis de l'Alliance engagés lors de l'Assemblée de Congrégation 2014

 

 

Témoignages de quatre Amis de l'Alliance
engagés lors de l'Assemblée de Congrégation 2014
:


Pourquoi je m'engage comme Ami(e) de l'Alliance ?

 


Engagement de Anne-Marie-Françoise A.
sur le chemin d'Alliance

Je suis née le 28 juillet 1957 à l'Ile de la Réunion – J’ai donc 57 ans - j’ai vécu mes 17 premières années à Madagascar, et puis, jusqu'à ce jour : à Moulins dans l’Allier. Je suis comptable de profession.

Depuis 2008, je travaille dans une maison de personnes âgées, proche d'une communauté des Sœurs de l'Alliance.

En octobre 2009, j’ai été invitée au Jubilé de la Congrégation des Sœurs de l'Alliance. J'ai eu la joie de participer à cette grande fête. Quel émerveillement, j'ai eu ce jour-là.

Depuis cette date :

- J'ai eu la joie de rendre visite à leurs nombreuses communautés du nord au sud, de rencontrer des sœurs pour des échanges fraternels et d'amitié. Elles m’ont marquée par la simplicité, la proximité. Surtout les sœurs Aînées. Je me rappelle leurs visages.
J’ai vu la diversité des missions dans chaque communauté : Dieu qui rejoint tout homme et révèle son Alliance avec chacun, à travers les sœurs.
J’ai vu leur ouverture au monde d'aujourd’hui. Les rencontres diversifiées avec des croyants et non croyants selon les dons de chacune des sœurs.

- Je regarde souvent le site. Je réfléchis et je prie avec ce que je trouve sur le site de la Congrégation.
Je me sens reliée à la Congrégation. Je chemine avec les sœurs, dans l’esprit de l’Alliance.

.......................................
Je vis le partage dans certaines réunions et rencontres. Les sœurs me soutiennent dans ma foi et dans ma vie de tous les jours.
Tous les samedis, je partage la Parole de Dieu sur des textes du dimanche avec d'autres laïcs. Cela touche notre vie et rejoint notre quotidien. Cela m’aide à traverser les moments difficiles. (Nous en connaissons tous.)

En 2013, j’ai vécu le grand rassemblement des Familles spirituelles à Lourdes : laïcs associés aux congrégations.

J'ai participé à des sessions et des retraites avec les sœurs. Cela m’a toujours aidée.
Je partage mes dons et mes compétences à certaines occasions.

Chemin faisant, le souffle du Saint Esprit m'invite à :

VIVRE MON BAPTÊME
dans le dynamisme de l’Alliance de Dieu avec les hommes,
ET APPROFONDIR MA FOI
(une histoire d'amour et de fidélité sans cesse renouvelée entre Dieu et son peuple)
et je cherche à VIVRE DE CE DON :
« VIVRE ENSEMBLE L'ÉVANGILE – LAÏCS ET SŒURS - AU SERVICE DE LA MISSION DU CHRIST, ALLIANCE DE DIEU - DANS UN MONDE DIVISÉ ET FRACTURÉ »

À ce jour, malgré mes faiblesses et ma petitesse, humblement, c'est avec un grand émerveillement que je marche - avec vous sur cette route de l'Alliance - et je me donnerai des moyens pour recevoir cet Esprit d’Alliance et en vivre.

C’est pour cela que je désire vivre cet engagement.

 


Roland D.
Diacre permanent

Ma vie d'enfant et d'adolescent à Banneux, (Belgique) a été marquée par la Congrégation des soeurs de la Sainte Enfance de Marie, par leur charisme : « Mettre l'homme debout », être fier d'être humain et fils de Dieu, faits à l'image de Dieu.

Éducation de ma famille, plus celle des soeurs, plus celle d'un abbé prêtre ouvrier.

Merci Seigneur !

Rencontre de mon épouse : 4 enfants. Nous restons toujours entourés et entourons toujours « nos soeurs »

Vocation diaconale  : à l'âge de 25 ans, après discussions en famille : formation durant 5 ans, plus 2 ans à Bruxelles pour une spécialisation en liturgie = 7 ans.

Cette longue préparation au service de Dieu et de son peuple est bien soutenue par ma famille et par cette autre Famille que sont les Soeurs. Ordination, envoi en mission.

Et L'ESPRIT-SAINT FRAPPE ENCORE À LA PORTE : Pourquoi pas des laïcs et des clercs associés, auprès des religieuses, partageant leur charisme ?

Le Concile Vatican II en parle. Cela germe lentement (bien plus lentement dans le coeur des soeurs !)

Mais le Seigneur frappe à la porte où il veut !

La preuve : À la même époque, à Nancy, un autre diacre que je ne connaissais pas, pose la même question à la Supérieure. L'Esprit Saint souffle où il veut (parfois je pense qu'il est plus lent chez certains !)

Tout se met en marche. Sur 40 Amis de la Congrégation, (belges et français), 5 font un engagement.

Merci Seigneur !

Les voix du Seigneur sont impénétrables ! Voici que les religieuses ont en tête de faire une UNION.

Mince alors, qu'elle idée, On était bien entre nous !

7 Congrégations qui reçoivent le même charisme ? Et pourquoi pas ?

Un arc en ciel qui fut très long à dessiner.

Un arc en ciel qu'il a fallu secouer ... afin que les laïcs et les clercs associés ne soient pas oubliés.

Je pense que c'est une des missions que le Seigneur m'a donnée : rappeler à chaque Supérieure générale qu'il existe des prêtres - des laïcs - des diacres, qui veulent vivre le charisme de la Congrégation, chacun à sa place et dans sa vie.

 

Aujourd'hui, je ferai mon engagement de CLERC ASSOCIÉ À LA CONGRÉGATION DE L'ALLIANCE. Le charisme demeure : être fier d'être fils de Dieu et mettre l'homme debout.

Voilà le pourquoi de ma demande : AUJOURD'HUI - et ceci pour ma vie (et non pas pour 2, 3, 5 ans) je m'engage à vivre le charisme de l'Alliance, charisme de la Congrégation des Soeurs de l'Alliance. Et cet engagement fait aussi partie de mon ordination diaconale.

Formule d'engagement :

Père,

Je te remercie de m'avoir appelé à vivre dans l'Église, par la grâce du Baptême.
D'avoir découvert ton Alliance qui est de toujours à toujours avec les Hommes.

Après un très long cheminement avec les Soeurs de l'Alliance, aujourd'hui je m'engage à vivre la spiritualité de la congrégation dans ma vie et à travers mon sacrement de l'ordre comme diacre et clerc dans cette même Église.

Père : Accueil cette promesse.

Et toi, Marie marche avec moi et rends-moi à ta suite disponible aux imprévus de la mission accordée par Dieu.

 


Christine S.

Christine ... de Belgique !

J'ai 54 ans 3/4.  Je connais, depuis 27 ans, les Soeurs, autrefois appelées : "Soeurs de la Sainte Enfance de Marie" de Nancy. J'ai apprécié leur accueil, leur foi, leur écoute, leur dévouement sans compter, au service de toutes ces personnes, malades, démunies, pauvres d'une manière ou d'une autre et souvent en recherche d'un sens à donner à leur vie.

Leur témoignage a mis en moi le désir de me mettre aussi au service des malades, des personnes âgées et fragiles. Je suis devenue aide-soignante.

En 1995, un groupe d'Amis de la Sainte Enfance de Marie est né à Nancy ainsi qu'un groupe à Banneux, en lien avec la communauté des Soeurs. 

J'en ai fait partie dès le début, heureuse d'approfondir, avec les soeurs et d'autres chrétiens, le charisme du Fondateur, l'abbé Claude Daunot, en lien avec la Parole de Dieu et notre vie.  J'ai le souvenir des W.E. "franco-belges", vécus dans la joie et la fraternité. Le 20/12/2000, j'ai fait mon 1er engagement dans le groupe des "Amis de la SEM" pour vivre selon le charisme de la Congrégation.

J'ai suivi, par la prière, le cheminement des Soeurs vers l'Union qui a donné "Les Soeurs de l'Alliance".  Le groupe des "Amis de la Sainte Enfance de Marie" à Banneux a adopté, assez rapidement, le nom d'"Amis de l'Alliance" et poursuivi ses rencontres en lien avec les Soeurs de l'Alliance.

Aujourd'hui, c'est pour moi une très grande joie de m'engager, par une Promesse, comme "Amis de l'Alliance", selon les exigences de la Charte qui est la nôtre, en communion avec les "Soeurs de l'Alliance".  Je réponds ainsi à un Appel de Dieu à lui consacrer ma vie, comme laïc, sur les chemins de l'Alliance, avec le soutien de la Congrégation et d'autres chrétiens. J'adresse un profond merci à la Congrégation pour son ouverture qui nous permet de vivre ce grand moment aujourd'hui !  

MERCI !...

 


Laurent J.

Je suis le cinquième enfant d'une famille rurale de six. Nos parents étaient de modestes agriculteurs assurant notre quotidien, juste le nécessaire. (.) Nous devenons orphelins de père. Notre maman est très affectée. C'est « la Providence » qui l'aidera, avec la ferveur de son entourage, à surmonter cette épreuve. Elle restera veuve tout le reste de sa vie. La prière, l'Eucharistie tiennent une grande place dans notre quotidien.

Plus tard, mon projet de vie : devenir Membre, à part entière, de la Communauté des Petits Frères de Foucauld. Mes référents sont les Petits Frères, prêtres ouvriers. L'ouvrage de leur Père Supérieur : René Voillaume, « Au coeur des masses » (1947), façonne mon esprit, me comble de bonheur. Il reste, encore aujourd'hui, mon livre de chevet.

Bien des années s'écoulent. Je commence une période d'enseignant stagiaire, dans le Secteur médico-social des enfants déficients sensoriels (sourd muets ou malentendants). Les événements, qui vont suivre, me conduisent à fonder une famille avec Huguette. De notre mariage, trois enfants nous comblent de bonheur. 

Dix-huit ans sont passés quand se présente à moi l'opportunité d'une promotion : diriger l'Établissement Médico-social de Montpellier - C E S D A (Centre d'Éducation Spécialisée pour Déficients Auditifs). Notre projet pédagogique consiste à proposer une intégration sociale et scolaire des jeunes sourds dans les écoles d'entendants. Pour cela, on leur propose de « vivre avec les autres » sans pour autant « vivre comme les autres ». J'y ai oeuvré pendant vingt ans.

Le projet réussit. À ce jour, le concept d'intégration totale fait son oeuvre, dans toutes les écoles. J'ai été soutenu et émerveillé par l'engagement de deux religieuses "Filles de la Charité" qui faisaient parties de l'équipe enseignante du C E S D A.

Nos trois enfants ont grandi, ils font des études universitaires, avec de bons résultats. Mais des nuages montent à l'horizon, sur le plan familial. Ma passion du « métier de Directeur » ne me permet plus de vivre l'essentiel qui aurait dû rester l'« esprit de famille ». L'écart se creuse jusqu'à la séparation, puis le divorce. L'alliance est rompue alors que nous nous étions engagés pour la vie. C'est une souffrance à assumer. Nous assumons ensemble. Les enfants sont étonnés de me voir garder l'alliance de notre mariage à l'annulaire, elle y restera jusqu'à la fin de mon séjour sur terre.

Retraité à Lodève, dans l'Hérault, j'ai fait le choix d'une vie paisible, dans un lieu calme, dit : « La Solitude » . C'est dans cet environnement que je me ressource depuis déjà quatorze ans avec tous ceux et celles qui viennent partager un moment avec moi.
Mon adhésion, en tant qu'administrateur à l'A G E S P A (Association de Gestion d'Établissements Spécialisés pour Adultes), me met en contact de quatre EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Adultes Dépendantes) : la Providence à Lodève, Notre Dame des Champs aux Matelles, la Renaissance à Béziers et Jeanne Delanoue à Fontès.

L'attirance qui s'est manifestée ces dernières années pour la Congrégation des Soeurs de l'Alliance tient au « Projet de vie » qui nous a été proposé.

Attirance aussi pour le Projet de Vie des laïcs « AMIS de l'ALLIANCE » pour cheminer en Église ensemble. Je me suis vu accueilli. Je découvre le don de la grâce et d'émerveillement, comme celui qui voit apparaître pour la première fois l'Arc en ciel dans la nuée. Sa symbolique nous est présentée tout au long de l'Ancien et du Nouveau Testament.

Le charisme des Soeurs Marie Claire et Brigitte nous invite à une communion dans la prière et, sur le plan humain, à un don de soi ; leur porte de communauté est grande ouverte ! À droite, en entrant chez elles, la petite chapelle, toujours fleurie et agrémentée de signes liturgiques, nous invite au recueillement devant la Présence Réelle, un lumignon scintille jour et nuit.

La Fête annuelle de la VISITATION est le point culminant de la relation par l'Alliance que la Congrégation célèbre dans toutes ses communautés.

Je rends grâce pour tout ce que j'ai déjà vécu et ce qui me reste à vivre en partages avec celles et ceux qui se trouvent sur ma route et qui viennent élargir ce cercle, « les SOEURS DE L'ALLIANCE » et leurs « AMIS », dont je fais partie désormais.

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts