Accueil
>> Spiritualité >>
Fête de la congrégation >> Prier à partir de l'Évangile de la Visitation >> Moments de Prière

 

 

Moments de Prière

 

 

¤ Contemplation de Marie dans son chemin de foi

(Célébration de la fête de la Visitation à Banneux)

1/ Pour réaliser son projet d'amour, c'est toi Marie, que Dieu a choisie pour être la mère de son propre Fils.
Bénie entre toutes les femmes nous te chantons :

Refrain : Arche d'Alliance, Marie notre Mère, donne-nous la force de ta foi donne-nous l'énergie de ta joie pour que notre vie
soit chemin de Dieu.

2/ Sans tout comprendre et sans tout savoir d'avance, tu as fait pleinement confiance à Dieu et tu as répondu OUI à son appel.
Bénie entre toutes les femmes nous te chantons :

Arche d'Alliance ...

3/ Tu étais convaincue qu'il n'y a rien d'impossible à Dieu. Tu as cru que ses promesses allait se réaliser.
Bénie entre toutes les femmes nous te chantons :

..........................Arche d'Alliance ...

4/ À la visitation, tu es partie en hâte vers ta cousine Élisabeth et tu as chanté la grandeur et la bonté de Dieu dans ton magnificat.
..........................Arche d'Alliance ...

5/Avec amour et dévouement, aidée de Joseph, tu as élévé Jésus,
tu l'as préparé de ton mieux à sa vie d'adulte.
Bénie entre toutes les femmes nous te chantons :

..........................Arche d'Alliance ...

6/ Tu as écouté et reçu les paroles de Jésus. Tu les as mises en
pratique. Jusqu'au bout, tu as été fidèle à suivre ton Fils.
Bénie entre toutes les femmes nous te chantons :

Arche d'Alliance ...

 

¤ Prière de demandes à partir de l'Évangile de la Visitation

 

"En ces jours-là, Marie se mit en route vers une ville de Judée pour visiter Élisabeth."

•  Seigneur, nous te demandons la grâce - d'oser sortir de nous-même - comme Marie - pour aller à la rencontre de l'autre, - porteuses de Bonne Nouvelle.

 

"Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth."

•  Seigneur, nous te demandons la grâce - d'oser aborder l'autre avec Ton Regard - dans la confiance, l'espérance et la paix.

 

"Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint et l'enfant tressaillit en elle."

•  Seigneur, nous te demandons la grâce - de vivre la rencontre de l'autre - à partir du meilleur de nous-même - et de reconnaître Ton Esprit à l'ouvre aujourd'hui.

 

" Élisabeth s'écria : « Tu es bénie et le Fruit de tes entrailles est béni ! »"

•  Seigneur, nous te demandons la grâce - d'accueillir avec respect nos différences d'âge, d'histoire, de situation, - de les recevoir comme étant un Don de ta Main dans le présent de nos vies.

 

"Élisabeth dit encore : « Heureuse celle qui a cru dans les Paroles dites de la part du Seigneur ! » et Marie s'écria : « Mon âme exalte le Seigneur ! »"

•  Seigneur, nous te demandons la grâce - d'entendre Ta Parole de Vie qui ne cesse de rendre heureux - et qui souvent nous vient par les autres.

 

"Marie demeura avec Élisabeth, puis s'en retourna chez elle."

•  Seigneur, nous te demandons la grâce des rencontres fraternelles - et aussi la grâce du détachement pour Te confier tous ceux que nous croisons.

 

¤ Recueillement ...

Monition d’ouverture

Dans la lumière de la Pentecôte, habité(e) s du Souffle de Dieu qui nous conduit sur toutes les routes humaines … voici qu’à un carrefour, nous croisons une jeune femme au visage illuminé de joie. Son pas est léger et empressé … Mais oui, c’est Marie de Nazareth en route vers une ville de Galilée, Aïn Karim, a-t-on dit. Elle presse vraiment le pas au fur et à mesure que se dessine à l’horizon un paysage familier. Elle semble bien portée par un secret de pure joie. L’Esprit de Genèse a soufflé sur elle … et la voilà lancée en toute hâte pour répandre l’incroyable nouvelle …

Pause ...

Refrain
: «Source pure, Vierge Marie
............Avec Toi l’espérance renaît ! »


Contemplation du mystère (Charles Singer, Jésus, Le Chant de la Parole)

........Jeunesse et vieillesse se rencontrent
........Pour s’émerveiller ensemble des bénédictions de Dieu.

........Ne sont-elles pas deux femmes porteuses d’avenir
........L’une et l’autre élue par Dieu pour enfanter les fruits
........De la Création nouvelle ?

Bref silence … reprise du refrain

Proclamation
(Sophonie 3, 14-18a)

........Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovation Israël ! Réjouis-toi, tressaille d’allégresse, fille de Jérusalem ! /…/ le Seigneur est en toi. Tu n’auras plus à craindre./…/ Il aura en toi sa joie et son allégresse. Il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête.

Silence laisser monter les passages qui nous parlent davantage aujourd’hui.

Chant :

Source pure, Vierge Marie
Avec toi l’espérance renaît


La terre desséchée tressaille de joie
Une source a jailli transparence nouvelle
Où notre humanité retrouve son visage.


La Parole (Luc 1, 40-45)

........Marie entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle.
........Alors Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : «Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? /…/ Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.»

Silence … partage : liens entre les deux textes sacrés … Qu’est-ce que la parole me dit pour ma vie aujourd’hui ?

Méditation
«Un autre monde, Marie le croit, est sur le point de surgir
Où les humbles, ceux qui vivent courbés, alourdis sous le poids des fardeaux,
Auront enfin leur part de soleil et d’héritage de la terre.»

Non seulement Dieu n’est pas forcément du côté
Des dirigeants, des purs, des réussis,
Mais il se place résolument du côté des poussiéreux

Pour devenir leur champion et lutter avec eux.
Les choses établies ne le sont pas pour toujours.
Le monde s’avance vers un renversement de valeurs.

(Charles Singer, Jésus, le Chant de la Parole)

Refrain : Magnificat, Magnificat, mon coeur exulte d’allégresse !


Conclusion

Magnificat (le prier en insérant le refrain précédent ici et là …)

........Femme forte
........Femme debout aux frontières
........Femme des espaces verts
........Fréquentant les lieux déserts
........Femme debout aux frontières

........Son oreille tendue vers un chant lointain
........Pour en détecter la moindre parole
........Elle espère entendre
........Jusqu’à la voix de Dieu
........À la recherche de racines
........Elle bêche son jardin
........Ses doigts fouillent la terre froide et humide
........Ce lieu où naît la vie
........Elle croit encore en la beauté
........Aux miracles et aux promesses
........Elle a foi en la semence.

........Son coeur est ouvert
........Elle désire chanter une hymne de victoire
........Et pour guérir,
........Danser d’un pied léger
........Parmi les fleurs écrasées et piétinées
........Elle désire ardemment poser ses pieds sur la terre ferme
........Ses racines s’enfonçant profondément
........Dans la terre sombre et chaude
........Elle souhaite un renversement …
........En gémissant, elle implore la venue de la grâce
........Elle cherche
........La face même de Dieu

........Enfin, sous les apparences d’une femme, d’une femme sage
........Avec des traits rieurs sculptés autour des yeux
........Des bottes trouées aux pieds
........Une touche argentée dans les cheveux,
........La grâce rend une visite inattendue …
........La femme sage écoute, reconnaît et voit

........De nouveau monte en elle le chant ancien
........Ses échos familiers la frappent
........En vérité et en profondeur
........Ces échos retentissent dans tout son corps
........Son coeur et son ventre
........Ce lieu où origine la vie …
........Elle entend de nouveau le chant ancien
........Surgissant du silence
........Du néant

........Elle ignorait que ce jour était le jour
........Où elle devait réécrire son histoire
........Elle tisse maintenant en un tout
........Couleurs, images et souvenirs
........Elle est, elle aussi, source et donneuse de vie
........Capax dei
........Elle est poète, danseuse, prophète et mère …
........La joie l’étreignant
........Elle rêve, donne naissance et s’enfonce dans la terre chaude

........Elle redécouvre la teinte du bleu
........Ce bleu, issu du feu
........Né dans les eaux primitives
........Surgissant du coeur de la terre
........Elle redécouvre ce bleu
........Dans la première gloire du matin sur la vigne

........Elle apprend à chanter une hymne triomphante
........Elle apprend à traverser le jardin en dansant
........D’un pas léger comme plume
........Elle apprend à guérir
........Elle ne craint pas pour elle le devenir
........Elle est une femme forte
........Une femme qui se tient aux frontières
........Qui chante dans les espaces verts
........Qui danse dans les lieux déserts
........Une femme forte
........La femme des frontières.

[Mary T,MaloneInspiré de Elsie Gerber ; «Praying with Women Mystics», Novalis, 2006
Traduction de l’anglais par Lucille Deschênes fdls]


Bénédiction

Que le Dieu de la Vie qui marche avec nous sur toutes nos routes, nous
bénisse, nous découvre son Visage et nous donne sa paix ! R/ Amen !

¤ Louange

Dieu, ma joie,
tu es le souffle de ma vie,
tu es la source de mon chant
tu es le rythme de mon sang,
tu es le feu qui m'a saisie.

Dieu, ma joie,
tu as fait de ma pauvreté
ta demeure de silence
où tout être peut adorer
le secret de ta présence.

Dieu, ma joie,
toi seul est saint,
ton amour est puissance,
et dans tes mains
le monde prend naissance.

Dieu, ma joie,
tu disperses les vaniteux
comme la paille dans le vent?
mais tu chéris le malheureux
comme un enfant.

Dieu, ma joie,
tu renverses les rois,
tu dépouilles les nantis,
mais tu combles les petits
dont le coeur a faim de toi.


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts