Accueil
>>Viens à la source >> Méditer des textes de la Bible >> Méditer la Parole de Dieu ... Jean 13, 1-15

 

Méditer la Parole de Dieu ...

Jean 13, 1-15

Le lavement des pieds

Deux propositions :

Lecture priante de l'Évangile

"Sachant que l'heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'au bout."

Jésus, tu sais que tu es venu dans notre humanité pour « cette heure », ton Heure, celle de ta Passion et de ta mort. Tu veux vivre cette heure, si éprouvante, pour nous sauver du péché, et nous rétablir dans notre dignité de « fils de Dieu » et ainsi retrouver l'Amour du Père. Jésus, chaque Eucharistie me rappelle ton immense Amour.

Jésus, ton Amour est fidèle, de toujours à toujours, comme ton Alliance qui se poursuit à travers l'histoire de l'humanité et que tu veux éternelle. Tout ce que tu as fait c'est par amour pour nous, jusqu'au bout, jusqu'à la mort.

Ta vie Jésus, est le chemin de ton Alliance en notre monde.

Jésus sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu'il est venu de Dieu et qu'il retourne à Dieu, se lève de table, quitte son vêtement .
et se met à laver les pieds des disciples .

Jésus, en venant du Père en ce monde, pour accomplir sa Volonté et en retournant au Père par le passage de ta mort, tu donnes tout son sens (signification et direction) à notre vie humaine.

Jésus, tu nous ouvres un chemin de lumière qui nous conduit au Père,
un Père plein d'Amour et de miséricorde.

Jésus, tu quittes ton vêtement pour me signifier que tu te dépouilles de ton autorité, que tu t'abaisses devant l'homme pour le relever et lui rendre sa dignité. Pour toi, Fils de Dieu, ta Passion est le grand dépouillement, le grand abaissement. Parce que tu as pris la dernière place le Père te relève et te ressuscite. Tu es le Vivant à jamais.Jésus, apprends-moi l'humilité, dans le service.

Jésus, ton chemin d'abaissement, devient un chemin d'amour, de transfiguration.

 

Pierre dit à Jésus : «  Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! ».
Jésus lui répond : « Si je ne te lave pas, tu n'auras point de part avec moi ».

Jésus, Pierre n'est pas disposé à te voir à ses pieds. Et moi ? Si je veux partager ta vie, je dois me laisser faire par toi, je dois accepter d'être ton disciple.

Jésus, sois avec moi, sur le chemin qui est le mien.

Vous m'appelez « Maître » et « Seigneur », et vous avez raison, car je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns les autres. C'est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j'ai fait pour vous.

Jésus, de Maître, tu te fais Serviteur. Tu me dis par là que ce qui peut me faire vivre c'est servir, donner, aimer. La vie prend tout son sens lorsqu'elle est tournée vers les autres. Jésus, toi le Maître et le Seigneur, tu m'invites à être comme toi, servante du Père et de mes frères.

Avec toi, Jésus, les chemins d'humilité deviennent des chemins de joie.

Pour méditer cet Évangile proposé le Jeudi saint :

J'observe le texte :

« L'heure » de Jésus est arrivée, celle de sa Passion. Avant la fête de la Pâque, à la veille de quitter ce monde, Jésus prend un dernier repas avec ses apôtres. Au cours de ce repa,s Jésus lave les pieds de ses apôtres. Simon Pierre n'est pas prêt à accepter le geste de Jésus. Il réagit mais devant la réponse de Jésus il accepte.

 

Ce que ce texte me dit : 

1. Jésus serviteur par amour :

Le jour des rameaux, en méditant la Passion de Jésus, nous avons déjà vu le don suprême de Jésus qui se livre pour nous, en nous donnant son Corps et son Sang par amour. Aujourd'hui, l'évangéliste Jean nous relate le 2ème acte que Jésus accomplit au cours de ce repas pascal : il lave les pieds de ses apôtres.

Jésus, Fils de Dieu, se met à genoux devant ses apôtres. Il se fait serviteur. Il nous dit ainsi l'humilité de Dieu. Par son Incarnation, Jésus se met à la hauteur de l'homme. IL prend la dernière place.

Ces 2 gestes ne font qu'un et nous révèlent le sens profond de l'Eucharistie : nourris de la vie que le Christ nous donne nous avons, comme Lui, à être serviteurs de nos frères. « Faites ceci en mémoire de moi ». Nous avons à faire à nos frères ce que Jésus a fait pour nous : aimer en vérité, gratuitement et jusqu'au bout.

Jésus Serviteur, apprends-nous, à ta suite, à servir le Père et nos frères.

2. Jésus Seigneur :

Le geste de Jésus est déroutant pour Pierre. Il refuse. Mais « pour avoir part » avec Jésus, Pierre accepte, car il aime Jésus. Comme Pierre nous ne comprenons pas toujours ce qui nous arrive et que nous avons à vivre. Il faut être proche de Jésus l'écouter, cheminer avec Lui pour comprendre le sens profond de ce qui fait notre vie. Comme Pierre, se laisser faire par Jésus, en toute confiance. Laisser Dieu faire ce qu'Il veut pour nous. Il nous aime et veut nous sauver. Avec Pierre disons à Jésus : « Seigneur ».

 

Jésus est Seigneur, Serviteur, Sauveur

 

Ces mots nous disent la vérité sur Jésus. Que ces mots éclairent notre prière et toute notre vie. Nos idées sur Dieu ne sont pas toujours justes ... Notre foi a besoin d'être éclairée, purifiée.

Jésus Seigneur, nous t'aimons et nous te rendons grâce.

 

3. Jésus notre chemin vers le Père :

Toute la vie de Jésus est éclairée par sa relation au Père. Il vient du Père et retourne au Père. Jésus nous révèle par là le sens profond de notre vie humaine. Nous recevons la vie de Dieu et après notre mort, avec Jésus nous aurons une place auprès du Père. Jésus sur la croix dit au condamné : « Aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le paradis » Jésus nous veut avec Lui pour partager sa vie auprès du Père.

Notre monde vient de Dieu et va à Dieu.

Jésus, tu es le Chemin, la Vérité, la Vie, conduis-nous au Père, source de toute vie.

 

Une soeur de l'Alliance

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts