Accueil
>>Viens à la source >>
Méditer des textes de la Bible >> Quand la lecture de la Parole devient prière ...
Matthieu 26,14-27,66

 

Quand la lecture de la Parole devient prière ...

 

Matthieu 26, 14-27,66

La Passion de Notre Seigneur Jésus Christ

Évangile proposé le dimanche des Rameaux

Pendant le repas Jésus prit du pain, prononça la bénédiction, le rompit et le donna à ses disciples en disant « Ceci est mon corps ». Puis prenant une coupe et rendant grâce, il leur donna en disant « Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l'Alliance, répandu pour la multitude en rémission des péchés.

Jésus, à la veille de ta Passion, tu célèbres la Pâque juive avec tes disciples. Mais pour toi c'est « Ton Heure », celle de ta mort, ta propre Pâque, ton passage vers le Père. Le pain et le vin qui deviennent respectivement ton Corps et ton Sang sont le signe que tu nous laisses pour nous dire que tu donnes ta vie, dans un amour infini, pour sauver tous les hommes.

Seigneur Jésus, je m'unis à ton action de grâce au Père et donne-moi de vivre dans ton Alliance, avec confiance et vérité.

« Restez ici, pendant que je vais prier ».

« Mon âme est triste à en mourir. Demeurez ici et veillez avec moi ».

« Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi. Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux ».

« Vous n'avez pas eu la force de veiller une heure avec moi ? Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation ».

Jésus, ton agonie est un temps de prière intense au Père. Tu lui demandes de t'épargner une mort horrible mais aussitôt tu acceptes sa Volonté parce que tu veux aller jusqu'au bout, par amour pour nous, pour nous sauver du mal, du péché.

Jésus, tu invites tes apôtres à prier avec toi, car tu te sens bien seul en ce moment si éprouvant et décisif. Jésus, que ton Esprit me donne la force de persévérer avec toi dans la prière quelques soient les situations vécues.

Après l'arrestation de Jésus, c'est l'abandon des disciples
et le reniement de Pierre.

Jésus, par peur, par incompréhension de la situation . tes disciples t'abandonnent tous, s'enfuient et Pierre, ton ami, ne te reconnaît plus. Jésus, souvent je suis comme eux, je manque de courage, ma foi vacille parce que trop faible, je te renie. Jésus, que ton regard miséricordieux me relève et que je te connaisse mieux, toi qui nous aimes tant.

 

Interrogatoire et jugement de Jésus devant Caïphe, puis devant Pilate.

Jésus devant les accusations qui sont portées contre toi, le Juste, le Fils de Dieu, tu gardes le silence. Apprends-moi, devant l'épreuve, l'injustice, à avoir l'attitude, les mots justes, grâce à ton Esprit de force, de lumière.

 

Jésus, poussant un grand cri, rendit l'esprit.

Jésus, tu as toujours accompli la Volonté de ton Père. En cet instant où tu retournes vers lui tu lui remets toute ta vie. Apprends-moi à remettre au Père, en toute confiance, tout ce qui remplit ma vie.

Jésus je confie à ta miséricorde tous ceux qui font leur passage vers le Père.


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts