Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >>Psaume 117

 

Psaume 117

 

1 Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! *
Éternel est son amour !

4 Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :
Éternel est son amour !

16 Le bras du Seigneur se lève, *
le bras du Seigneur est fort ! »

17 Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :

22 La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
23 c'est là l'ouvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

 

Avec ce psaume, nous avons l'action de grâce la plus éclatante du psautier,
celle dont l'enthousiasme est le plus communicatif :
nulle part l'intensité de vie et de joie n'ont atteint un tel sommet.

Dans la liturgie chrétienne, ces versets du psaume 117 sont utilisés comme Acclamation à l'Évangile pour la veillée pascale. C'est aussi ce que nous donne à entendre le psaume de la messe du jour de Pâques et du 2ème dimanche de Pâques voire même tous les dimanches du temps pascal.

« La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs, est devenue la pierre d'angle »


Ce verset est cité par le Christ en conclusion de la parabole des vignerons homicides. Il avertit les « bâtisseurs » qu'en rejetant la pierre qu'est le Christ ils se briseront contre elle, qui se découvrira être la pierre d'angle. Annonce par conséquent de la mort du Christ - rejeté par les chefs du peuple- et de la victoire grâce à laquelle se construira l'édifice spirituel du peuple de Dieu. Cette victoire est l'ouvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux, accomplie « en ce jour qu'il a fait », jour de la Pâque du Seigneur, jour de sa résurrection.

Ce psaume compte 29 versets. Il faudrait le parcourir dans son entier pour mieux le « goûter ».

Dans le judaïsme, ce psaume 117 est resté le psaume de la fête des Tentes (fête des cabanes) ou fête des Tabernacles. C'est une fête agricole, fête des récoltes, fête de la joie. Elle rappelle l'événement historique de la longue marche des Hébreux dans le désert en direction de la Terre Promise.

« Vous demeurerez dans des cabanes sept jours, afin que vos générations sachent que j'ai fait habiter les enfants d'Israël dans des cabanes lorsque je les conduisis hors d'Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu » Lévitique 23, 42-43

Quarante ans sans autre recours que la Présence de Dieu, la Shekhinah , pour surmonter tentations et révoltes...

Le judaïsme appelle cette fête : Soukkot  car lorsque Dieu est tout, la joie est véritable. C'est l'annonce des temps messianiques : dans une joie unanime, toutes les nations connaîtront Dieu et l'adoreront à Jérusalem : «  Lève les yeux à l'entour et regarde : tous se rassemblent, ils viennent à toi » (Isaïe 60,4)

L'Église entonne ce chant de joie et de reconnaissance pour l'amour que Dieu lui témoigne dans son Christ. Par lui, elle est sauvée.

À la fois psaume de la fête des Tentes et psaume pascal, le psaume 117 l'est encore davantage maintenant qu'il nous sert à célébrer « le jour que le Seigneur a fait », le jour où il nous a « appelés des ténèbres à son admirable lumière » pour faire de nous son peuple par la nouvelle et éternelle Alliance.



 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts