Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >>Psaume 120

 

Psaume 120

 

 

Du 29 ème dimanche du temps ordinaire - Année C

 

Je lève les yeux vers les montagnes :
d'où le secours me viendra-t-il ?
Le secours me viendra du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Qu'il empêche ton pied de glisser,
qu'il ne dorme pas, ton gardien.
Non, il ne dort pas, ne sommeille pas,
le gardien d'Israël.

Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage,
se tient près de toi.
Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper,
ni la lune, durant la nuit.

Le Seigneur te gardera de tout mal,
il gardera ta vie.
Le Seigneur te gardera, au départ et au retour,
maintenant, à jamais.

 

C'est un psaume de pèlerinage, des montées.

Ce psaume élève la prière des pèlerins vers la montagne des montagnes : SION, le lieu de la présence du Dieu d'Israël.

C'était une aventure de partir à pied, plusieurs jours sur des chemins caillouteux, avec le danger des brigands, des animaux sauvages, de la chaleur ou de la froidure de la nuit passée à la belle étoile.

C'est pourquoi, au moment du départ, toute la famille et les amis invoquaient sur les pèlerins la protection du Seigneur.

C'est un psaume en forme de dialogue.

Le priant cherche du secours.

Une certitude s'impose à lui : le secours ne peut venir que du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.

Et dans son cour sa foi lui répond : "Non, il ne dort pas ne sommeille pas le gardien d'Israël . Il te gardera de tout mal, il gardera ta vie."

 

 

Celui qui secourt son peuple, en tout temps et en tout lieu, c'est le Seigneur que vient rencontrer, à chaque pèlerinage dominical, la communauté des croyants.

Le Seigneur, un gardien sur lequel on peut compter car il est toujours vigilant.

Dieu veille sur l'humanité qu'il sait fragile et se tient tout proche de celui qui souffre. Dieu nous accompagne tout au long de notre route.

Le salut ne peut nous venir que de celui qui est la source, le Seigneur créateur du ciel et de la terre.

Toutes choses dépendent de lui ici bas, il se sert des uns et des autres pour nous venir en aide, mais Lui, il reste le Sauveur.

C'est la foi de l'Église qui est affirmée ici. Au-delà des tombeaux, de la mort, il y a la vie en Dieu parce que le Christ est ressuscité, la mort a été vaincue.

Vie encore mystérieuse pour nous ici bas, mais qui se révèlera pleinement à la fin des temps.

 

« La montagne que nous gravissons, Seigneur d'étape en étape, en tâtonnant, en peinant, n'est autre que toi, toi qui guides nos pas sur le chemin qui mène vers toi. Amen »

Saint Augustin

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts