Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume
>> Psaume 122

 

Psaume 122

Versets : 1-2ab, 2cdef, 3-4

 

1 Vers toi j'ai les yeux levés,
vers toi qui es au ciel,
2 comme les yeux de l'esclave
vers la main de son maître.

Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse,
nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu,
attendent sa pitié.

Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
notre âme est rassasiée de mépris.
4 C'en est trop, nous sommes rassasiés
du mépris des orgueilleux !

 

Psaume prié le 14ème Dimanche du temps ordinaire (Année B)

 

Ce psaume est un psaume des montées -ou chant des degrés- faisant partie des cantiques de pèlerinage chantés par les pèlerins en marche vers Jérusalem. Ils montaient vers la ville sainte.

N'ayant aucune puissance politique ni militaire, les pauvres tournaient les yeux vers le ciel.

Le prophète est convaincu de la miséricorde de Dieu, ses yeux restent attachés à lui, jusqu'à ce qu'Il le prenne en pitié.

« Nos yeux levés vers le Seigneur notre Dieu attendent sa pitié. » 

Comme elle est belle cette prière, seuls les yeux parlent . Prière muette, persévérante.

 

 

Jésus invitait ses disciples à prier avec persévérance. 

"Jésus leur dit une parabole sur la nécessité pour eux de prier constamment et de ne pas se décourager ..." (Luc 18,1-8)

"Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s'ouvre. " (Luc 11,5-13)

 

Dans l'Évangile, on note souvent que Jésus lève les yeux au ciel pour prier.

 Matthieu 14,19 : "Puis, ordonnant à la foule de s'asseoir sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule."
(// Marc 6,39-41 ; Luc 9,14-16)

 

De même que les pauvres dont « l'âme est rassasiée de mépris » supplient le Seigneur, Jésus a vécu cette supplication, lui qui est mort sous les injures, les moqueries, nu, exposé aux ricanements, crucifié.

L'image du « Serviteur » attentif et vigilant, Jésus l'a aussi reprise et nous l'a donnée en consigne :

« Celui qui veut être le plus grand parmi vous qu'il se fasse serviteur.»
(Matthieu 20,26)

«  Très bien bon et fidèle serviteur . »
(Matthieu 25, 21)

« Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour.  » (Luc 12,37)

 

Et lui-même s'est fait Serviteur de Dieu : "Je dois être à la disposition de mon Père."

Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. »
(Luc 2, 49)


.

Nous pouvons prier ce psaume au nom de tous ceux dont la dignité humaine est méprisée, au nom des « Droits de l'Homme », comme on dit aujourd'hui, au nom des "sans voix", au nom de ceux qui souffrent en cachette parce qu'ils n'ont pas les moyens de se faire entendre dans notre monde si bruyant.

Prier ce psaume, c'est aussi être réaliste sur notre propre vie, nos comportements et se demander  personnellement: « Y a-t-il des gens que je méprise, que j'ai le plus de mal à aimer et à respecter ? »

Se poser aussi la question : « Puis-je être disciple de Jésus si je garde en moi une parcelle (même petite) de racisme, de haine, de mépris, de jalousie, envers qui que ce soit ? »

Jésus nous dit : «  Si vous aimez ceux qui pensent comme vous, que faites-vous d'extraordinaire, même les païens en font autant . »
(Luc 6,27 // Matthieu 5,44-43)

 

L'esprit de service


Nous sommes dans une autre civilisation, c'est vrai, ces mots risquent de ne rien nous dire.

Et pourtant, si nous arrivons à dépasser nos idées toutes faites, nous pouvons découvrir un idéal moderne : cet esprit d'écoute et d'attention à l'autre. Des yeux qui regardent vers une main qui se tend et relève, soigne, sert, donne, reçoit, fleurit .

 

L'esprit de prière

Nos yeux parlent. Nos yeux peuvent servir notre prière, ouverts sur une icône, un crucifix, un tabernacle . tournés vers le Pain de vie, Corps du Christ !

Le prophète nous apprend à fixer sans cesse les yeux de notre esprit sur Dieu, à repousser toutes les séductions, pour contempler le Seigneur.

 

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts