Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >> Psaume 18

 

Psaume 18 (19)

En ce troisième dimanche du temps ordinaire,
le psaume proposé à notre méditation est le psaume 18 (b)
La liturgie de ce jour ne retient que les strophes : 8 - 9 -10 et 15.

8. La loi du Seigneur est parfaite
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre
qui rend sages les simples. 

9. Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cour ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard. 

10. La crainte qu'il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables

15. Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cour ;
qu'ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

 

Le thème principal de ce psaume est la louange.
On célèbre Yahvé pour la splendeur de sa Loi.

 

Après cinquante années d'exil, le Roi Cyrus, par un décret, autorise le peuple d'Israël à retourner à Jérusalem, pour y reconstruire le Temple. Après bien des difficultés rencontrées, c'est sous le règne d'Artaxerxès, roi de Perse, que le scribe Esdras sera envoyé à Jérusalem pour mettre de l'ordre dans le pays. Versé dans la Loi de Moïse, il y restaure solennellement la " Tora " qui devient la Loi Juive officielle.

La Loi est, dans la langue et la pensée d'Israël, un enseignement, une révélation, elle est la charte de l'Alliance que Dieu a conclue avec son peuple. Par elle, Dieu guide son peuple.

Si nous regardons ce psaume 18 dans sa totalité, nous verrons qu'il est en deux parties :

•  Un hymne (2-7) avec le thème : " Les cieux proclament la gloire de Dieu."

•  Un psaume de sagesse (8-15) sur le thème " La loi du Seigneur est parfaite."

Ce psaume a une belle unité :"L'invitation à prêter l'oreille à un Dieu qui se fait connaître par l'écriture de la création (5) et par l'écriture de la loi (8)" C'est là que Dieu parle, dans le silence.

Essayons d'intérioriser cette partie du psaume qui nous est donnée dans la liturgie.

Nous y voyons les bienfaits qui découlent de la loi par ces mots :
"charte - préceptes -
commandement - décisions."

Cette Loi est : "parfaite - sûre - droite - limpide - juste - équitable" .

Et ses bienfaits : " elle redonne vie - rend sage - réjouit le cour clarifie le regard - inspire une crainte pure".

Dans le dernier verset, le psaume donne à Dieu deux titres fort anciens, Dieu est un Rocher, stable, solide, inébranlable. Il est aussi le go'el (Hébreux) c'est-à-dire le défenseur qui vient au secours de celui qui est en difficulté. (Isaïe 41,14) 

Le psaume se termine par une prière :

Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cour ;

qu'ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon Rocher, mon Rédempteur.
 

Dieu nous donne la loi pour que nous en soyons illuminés ...

La Loi, pour le Christ Jésus, est avant tout la Volonté du Père.
La loi, qui éclaire et qui fait vivre, n'est plus seulement un livre.
Pour nous, c'est
Jésus, Parole vivante de Dieu, que les Écritures annonçaient et qui est venu accomplir la loi (Matthieu 5, 17).

Appuyons-nous sur le Rocher, le Défenseur, dans les moments de doute, de peine et prions-le pour l'Église et pour le monde.

Le Dieu qui se fait connaître par le silence de sa création (v 2.) accueillera bien les paroles de celui qui murmure dans son cour (v 15).

Seigneur, ouvre mes yeux à la lumière de ta loi, pour qu'ils te reconnaissent dans le pauvre, le malheureux.
Seigneur, clarifie mon regard pour qu'il te reconnaisse dans mon frère, ma sour.
Et aujourd'hui, comme au temps d'Esdras ou de Jésus, que notre joie soit de donner réalité à la Parole de Dieu à travers les actions quotidiennes de nos vies.

Dieu mon rocher mon défenseur 

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts