Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >> Psaume 39

 

Psaume 39

 

2 D'un grand espoir, j'espérais le Seigneur,
Il s'est penché vers moi
4 Dans ma bouche il a mis un chant nouveau
une louange à notre Dieu.

7 Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime
8 alors j'ai dit : « Voici, je viens. »

Dans le livre est écrit pour moi
9 ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j'aime :
ta loi me tient aux entrailles.

10 Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
11 J'ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.

 

Pour ce 2ème dimanche du temps ordinaire, la liturgie nous propose
une partie
du psaume 39 à méditer.

 

Le psaume 39 annonce la nouvelle Alliance.
C'est le chant du peuple d'Israël qui a passé la mer,
et qui marche de l'autre côté de la mer (psaume dans sa totalité).

Plus qu'un sacrifice d'animaux dans le temple, Dieu se plaît à accueillir celui qui se met à son service. (versets 7 et 8)

Ce qui plaît à Dieu, c'est une vie en conformité avec la Loi. La Loi dans le psaume, c'est les Écritures dans lesquelles Dieu parle aux hommes.

Le sauveur a été attendu en Moïse. Il a été aussi attendu au temps d'Aaron, le grand prêtre. Il le fut également du temps de Josué, lui qui a fait entrer le peuple en terre promise (Josué 5,13-15)

 

Le psalmiste ne parle pas à Dieu, mais de Dieu, d'un Dieu proche. (v 2)

Dieu me crée pour la louange, il est lui-même l'auteur de ma louange (v 4)

En réponse à Dieu [Tu ne voulais, tu ne demandais], le psalmiste fait son offrande à Dieu toute spirituelle :

C'est sans doute le centre du psaume, avec une volonté de Dieu pour moi, une volonté qui est à connaître, et à accomplir.

Nous retrouvons dans la lettre aux Hébreux ce passage du psaume :

"5 Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit, d'après le Psaume :Tu n'as pas voulu de sacrifices ni d'offrandes,mais tu m'as fait un corps. 6 Tu n'as pas accepté les holocaustes ni les expiations pour le péché ; 7 alors, je t'ai dit : Me voici, mon Dieu,je suis venu pour faire ta volonté,car c'est bien de moi que parle l'Écriture. 8 Le Christ commence donc par dire : Tu n'as pas voulu ni accepté les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les expiations pour le péché que la Loi prescrit d'offrir. 9 Puis il déclare : Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime l'ancien culte pour établir le nouveau. 10 Et c'est par cette volonté de Dieu que nous sommes sanctifiés, grâce à l'offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes. et c'est là que nous sommes sanctifiés." (Hébreux 10, 5-10)

Nous sommes invités à aller chercher au plus profond du cour du Christ ce qui est le secret de sa vie, de son ouvre, de sa prière : cet abandon total à son Père, dont la volonté et le commandement sont pour lui l'unique loi :

« Ma nourriture et de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son ouvre.» (Jean 4,34)

Puis le psalmiste mêle dans sa prière, la grande assemblée : à qui il chante les deux grandes qualités de Dieu : Il est "Amour et Vérité".

 

La prière de ce psaume passe par la lecture de mon histoire pour me conduire à la découverte de la volonté de Dieu sur moi.

La prière, c'est consentir à cette volonté «Voici je viens.» en offrant non des sacrifices, mais ma personne.

La prière est aussi demande de grâce « Que ton amour et ta vérité » me gardent.

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts