Accueil >>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >> Psaume 79

 

Psaume 79

Aujourd'hui, je vous propose le psaume 79 que nous trouvons dans les missels au
27 ème dimanche du temps ordinaire.

 

Le psaume dans l'histoire d'Israël

Il s'agit d'une prière de demande ou de supplication collective. La supplication biblique est la remise totale de la personne ou du peuple en prière entre les mains de Dieu qui seul peut sauver par fidélité à son Alliance. Elle implique une attitude de confiance et d'humilité de la part des croyants.

«Dieu de l'univers, reviens !
Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu'a plantée ta main puissante. »

Les prophètes et les psalmistes recourent à l'image de la vigne pour évoquer le peuple de Dieu et la sollicitude du Seigneur à son égard. En effet, la vigne est un arbrisseau curieux. Son bois ne sert à rien. Il faut la tailler chaque année. Ce qu'elle donnera reste incertain jusqu'aux jours de la vendange. Que survienne un gros orage ou une maladie et voilà perdu tout un vignoble de qualité que le vigneron avait entouré de soins attentifs et qui faisait sa fierté.

Cette vigne dont il est question dans ce psaume, c'est le peuple d'Israël que Dieu a installé et dont il s'est occupé depuis les origines. Elle connaît des temps difficiles. La situation est grave : le peuple n'est plus à l'abri car sa clôture ne le protège plus et les ennemis (appelés « le sanglier des forêts et les bêtes des champs ») menacent la sécurité et la paix. Le psalmiste invoque Dieu dans la détresse.

Aujourd'hui ...

Cette prière peut être aussi prière pour aujourd'hui.


Comme le psalmiste, nous attendons que Dieu se manifeste et nous crions vers lui : "Reviens, et visite cette vigne !" qui pourrait se traduire par  : « Aie pitié de moi, écoute ma prière, sauve-moi, ne reste pas muet, sois attentif à mon cri. ». Jésus en croix a dit  : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? ».

On pourrait allonger la liste de plusieurs autres expressions, qui manifestent toutes des prières adressées à Dieu pour le supplier d'intervenir, de délivrer et de sauver. Il s'agit d'attirer l'attention de Dieu sur la situation douloureuse que vivent avec angoisse, soit le peuple tout entier, ou encore tant de démunis, d'impuissants et de déshérités.

Et pour nous personnellement  ?

Comment pouvons-nous prier en toute vérité ce psaume ?


Il faut peut-être nous rappeler l'affirmation de Paul dans la lettre aux Galates (Galates 3, 28) :

« Tous vous êtes un dans le Christ Jésus. »

Si nous sommes un avec tous les membres vivants du Corps du Christ, c'est au nom de toute l'Église, comme membre vivant de cette communion de croyants et de croyantes que je prie : j'en épouse tous les soucis, tous les besoins, toutes les préoccupations. Si je ne vis pas telle situation décrite par le psalmiste, d'autres membres de l'Église en d'autres pays opprimés pour leur foi la vivent : persécution, maladie, détresse, angoisse ou inquiétude.

« Seigneur, Dieu de l'univers, fais-nous revenir ;
Que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés ! »

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts