Accueil
>>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >> Psaume 8

 

Psaume 8

O Seigneur, notre Dieu,
qu'il est grand ton nom par toute la terre !

4. À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
La lune et les étoiles que tu fixas,
5. Qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui
Le fils d'un homme, que tu en prennes souci ? 

6. Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
Le couronnant de gloire et d'honneur ;
7. Tu l'établis sur les oeuvres de tes mains
Tu mets toute chose à ses pieds. 

8. Les troupeaux de boeufs et de brebis
Et même les bêtes sauvages,
9. Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
Tout ce qui va son chemin dans les eaux.

O Seigneur notre Dieu           qu'il est grand ton Nom                                    Par tout l'univers

Ce psaume est un psaume de louange pour les merveilles de la création et la grandeur de l'homme, bien petit au milieu de l'univers, mais que Dieu a choisi pour être gestionnaire du créé (boeufs, brebis, bêtes sauvages, oiseaux et poissons.)

 

Ce psaume pourrait dater de l'exil à Babylone, période où les croyants d'Israël avaient, face aux divinités païennes (lune, soleil, .), le souci de rappeler la Seigneurie de Yahvé sur la création entière.

Dans la Bible, le Nom signifie la personne, celui qui est le « Je suis » qui fait exister. Dieu n'est pas visible, personne ne l'a vu, mais nous pouvons le reconnaître à travers ce qu'il fait, à travers toute la création.

 

Verset 4 : Nous voyons que le psalmiste admire la beauté des cieux (le ciel, la lune, les étoiles). Ce qu'il admire surtout, c'est l'Auteur, l'oeuvre d'un Dieu artiste.

Verset 5  : Dieu pense à l'homme et s'en occupe.Nous retrouvons dans le livre de la Genèse (Gn 1,28 et 2,15 ) que l'homme est fait à l'image de Dieu, pour dominer la terre, la garder et la cultiver. Dans la chapelle Sixtine, Michel Ange a dessiné le doigt de Dieu appellant Adam à la vie et avec lui le cosmos sur lequel il repose.

Qui donc est l'homme pour avoir une place unique dans la création, pour compter plus que les étoiles dans le ciel !

Versets 6-7  : Le psalmiste dit la grandeur de l'homme et en même temps, il affirme qu'il n'est pas Dieu. La gloire dans la Bible est réservée à Dieu. Cette gloire, si elle rayonne de l'homme c'est qu'elle vient de Dieu ; l'homme reflète Dieu comme la lune reflète les rayons du soleil. C'est Dieu qui « divinise » l'homme. Ainsi, l'homme reçoit le pouvoir et toute la création est « sous ses pieds ».

Versets 8-9  : L'homme domine sur les animaux. Dans la Bible, certains animaux étaient divinisés (veau d'or, serpent d'airain, ...) Par la volonté de Dieu, l'homme est le roi de la création. S'il la domine, c'est pour la rendre habitable à tous.

Mais le risque de l'homme c'est de se prendre pour un dieu. Sa chance, c'est d'être moins qu'un dieu. Simplement accepter d'être le reflet de Dieu, son image, en étant humain.

L'incarnation montre qu'il n'y a aucun être plus humain que Dieu, puisqu'il s'est fait homme en Jésus de Nazareth.

 

 

L'homme a une place particulière : les pieds sur la terre et la tête dans les étoiles ! Il est à la fois tout petit, celui qui accepte de recevoir tout de Dieu, qui le fait grandir. Et en même temps très grand, pour dominer le monde en l'humanisant, dans la mesure où il s'ouvre à Dieu.

Oui, l'homme est grand, sa grandeur est d'être créé par Dieu. En admirant la nature, en admirant l'homme, c'est Dieu que nous louons, car plus l'homme est créateur, plus Dieu est créateur dans l'homme.

Celui en qui le psaume trouve sa vérité totale, c'est le Christ Ressuscité assis à la droite de Dieu. (Philippiens 2,9-11)

 


Louange, action de grâce devant la création. Et, en contemplant le chef d'oeuvre, n'oublions pas l'artiste ! 

« Loué sois-tu mon Seigneur,
pour soeur lune et les étoiles dans le ciel,
tu les as formées claires, précieuses et belles »

(Saint François d'Assise - Cantique des créatures)

 

Que notre louange chante la puissance toujours créatrice du Dieu UN en trois Personnes, l'amour du Dieu unique de l'Alliance.

 

« O mon Dieu, Trinité que j'adore.

Faites en moi votre ciel, votre demeure aimée,

Que je sois là tout entière, toute éveillée en ma foi,

toute livrée à votre action créatrice. »

(Extrait des oeuvres complètes d'Élisabeth de la Trinité)

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts