Accueil
>>Viens à la source >>
Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >> Psaume 89

 

 

Psaume 89

 

 

Tu fais retourner l'homme à la poussière ;
tu as dit : « Retournez, fils d'Adam ! »
À tes yeux, mille ans sont comme hier,
c'est un jour qui s'en va, une heure dans la nuit.

Tu les as balayés : ce n'est qu'un songe ;
dès le matin, c'est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cours pénètrent la sagesse.
Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.

Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu.
Consolide pour nous l'ouvrage de nos mains.

 

Du 18 ème dimanche ordinaire C

 

 

Ce psaume est une prière pour demander la sagesse, mais nous ne savons pas à qui s'adresse cette demande. Le croyant qui prie ce psaume se tourne vers Dieu créateur de l'homme, lui qui est depuis toujours et pour qui
« mille ans sont comme un jour. »

Ce psaume est aussi une méditation sur la brièveté de la vie. Venu de la terre, l'homme y retourne. Son passage sur terre est bref, son existence se mesure en années, en jours et en heures. Dieu, lui, vit dans l'éternité.

 

Puis le psalmiste nous montre le changement que la prière a opéré dans le cour du croyant. La morosité de la vie fait place à la sérénité, à la joie et aux chants.

Ainsi l'homme mit devant sa responsabilité n'a plus qu'une attitude raisonnable : se connaître lui-même, accepter humblement ses limites et s'engager dans la tâche qu'il reçoit de Dieu comme un don.

 

Ce psaume est une invitation à prier pour que nous vienne la sagesse : "Apprends-nous la vraie mesure de nos jours" et de toute chose.

Autant bien occuper ce temps si court qui nous est donné : le passer dans la joie, les chants, la louange du Seigneur, travailler en laissant à Dieu le soin de faire fructifier ce labeur.

Oui, la vie vaut la peine d'être vécue quand elle se déroule sous le regard du Seigneur, à l'abri de la douceur du Seigneur notre Dieu.

 

 

 

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts