Accueil >>Viens à la source >> Découvrir et méditer les psaumes >> Chaque mois ... Méditer un psaume >>Psaume 94

 

Psaume 94

 

1.Venez, crions de joie pour le Seigneur
Acclamons notre Rocher, notre salut !
2. Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
Par nos hymnes de fête acclamons-le !

6. Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
Adorons le Seigneur qui nous a faits.
7. Oui, il est notre Dieu ;
Nous sommes le peuple qu'il conduit.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ?
8. « Ne fermez pas votre cour comme au désert
9. où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

Psaume prié le 3ème dimanche de Carême de l'année A.

 


Le peuple libéré d'Égypte est conduit dans le désert pendant 40 jours.
Le peuple tente Dieu à Mériba et demande à Moïse de lui donner à boire.
Sur l'ordre de Dieu, Moïse frappe le rocher pour en faire jaillir de l'eau (Exode 17, 1-7)

8. « Ne fermez pas votre cour comme au désert
9. où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

(Cf Nombre 20, 1-13)

Un rappel qu'il nous faut garder : La "mémoire" des faits de l'histoire, pour en tirer des leçons !

Le Dieu dont parle ce psaume (dans sa totalité), c'est le grand Roi, Grand Dieu au dessus de tous les dieux.
Il est question à la fois du cosmos, du temple où l'on vient chanter et adorer, du peuple, des autres nations, de l'histoire.

Un Psaume du Règne :
* Avec l'affirmation : "Le Seigneur est notre Dieu, nous sommes le peuple qu'il conduit, le troupeau guidé, par sa main."
* Qui montre l'Alliance entre Dieu et Israël : « Je serai leur Dieu, ils seront mon peuple. » (Jérémie 31,34)

Un Règne universel.

 

 

L'Apôtre Paul voit dans le Rocher l'image du Christ :

"1 Frères, je ne voudrais pas vous laisser ignorer ce qui s'est passé lors de la sortie d'Égypte. Nos ancêtres ont tous été sous la protection de la colonne de nuée, et tous ils ont passé la mer Rouge. 2 Tous, ils ont été pour ainsi dire baptisés en Moïse, dans la nuée et dans la mer ; 3 tous, ils ont mangé la même nourriture, qui était spirituelle ; 4 tous, ils ont bu à la même source, qui était spirituelle ; car ils buvaient à un rocher qui les accompagnait, et ce rocher, c'était déjà le Christ ...

11 Leur histoire devait servir d'exemple, et l'Écriture l'a racontée pour nous avertir, nous qui voyons arriver la fin des temps. "

(1 Corinthiens 10,1-4 et 11).

Il nous avertit pour que nous n'imitions pas le peuple au cour égaré, qui a fermé son cour et pour que Dieu n'aie pas à se conduire envers nous avec colère.

L'épitre aux Hébreux, au chapitre 3, nous invite à nous tourner vers le Christ. Jésus fait sien l'appel du psalmiste en tant que Fils. Il est le berger qui conduit son troupeau, comme Dieu conduit son peuple. Il est l'Alliance Nouvelle.

Nous n'entrons dans la Pâque du Christ que si notre cour s'ouvre à la Parole.

 

Versets 1 et 2 : Nous invitent à nous approcher de Dieu, à nous présenter devant lui, en reconnaissant qu'Il est notre « Rocher », Celui sur lequel on bâtit, où l'on trouve refuge, d'où jaillit l'eau dans le désert, notre salut. Versets qui nous invitent aussi à rendre grâce.

Verset 6 : Nous invite à entrer dans le Temple, à faire les gestes du respect et de l'adoration

Verset 7 : Ce 'oui' nous invite à reconnaître que nous sommes le peuple que Dieu conduit, aujourd'hui.

Un 'oui' avec une question : « Aujourd'hui, écouterez-vous sa parole ? »

Il est le Dieu qui parle aujourd'hui, dans l'aujourd'hui de notre existence, dans l'aujourd'hui de la liturgie, ce lieu privilégié où l'origine est célébrée, et la fin annoncée, où l'histoire est relue puisque c'est là que le Christ prévient l'ère nuptiale.

Verset 8-9 : Le psaume se termine par un appel à la conversion et un rappel de l'histoire.

En ce temps de carême, ce psaume peut-être une bonne porte d'entrée, pour ce temps de conversion, de renouvellement, de retournement, de grâce et de réconciliation que Dieu nous donne dans le Christ, pour reprendre souffle et nous tourner vers lui. (Prière Eucharistique n°1 pour la réconciliation.)

 

Ce psaume 94 est l'invitatoire quotidien du bréviaire.

Puissions-nous chaque jour, en union avec le Christ, écouter la voix de l'Esprit qui nous annonce l'aujourd'hui de Dieu...

 

Venez au jour !
Le Christ prépare son retour !
Le Christ prévient l'ère nuptiale !
Passent les temps, passe la chair !
L'Esprit de Dieu souffle au désert,
Annonçant l'aurore pascale !

(Extrait de l'hymne du carême : Venez au jour)

 

 

 


Accueil | Plan du site | Liens | Glossaire | Contacts